menu
Les commerçants de la ville de Kolda ont respecté le mot d’ordre de leur syndicat.
Kolda : Le mot d’ordre respecté par les commerçants
239
vues

Les boutiquiers de cette partie du Sénégal ont fermé leur lieu de vente. Selon le président des détaillants Ibrahima Sy c’est une manière de se faire entendre par les autorités.

D’après lui ces prix homologués par l’Etat « C’est comme une imposition pour nous, car on ne nous a pas fixé le prix auquel on doit acheter chez le grossiste. Nous sommes des pères de familles comme tout le monde avec des charges, mais nous ne faisons pas grève de gaieté du cœur.

Nous voulons demander à l’Etat de reconsidérer les prix au niveau des grossistes pour ne pas ruiner. Par exemple, la grille tarifaire dit que le détaillant doit vendre le kilogramme de sucre à 600Fcfa. Mais ne dit pas le prix d’achat chez les grossistes », a laissé entendre le président des commerçants

Avant de poursuivre par : « Nous voulons que les prix soient harmonisés du grossiste au détaillant. Mais, il ne faut pas nous imposer des prix qui ne suivent pas la chaine et qui risquent de nous ruiner. Et si rien n’est fait, nous allons ouvrir les boutiques sans vendre de sucre , l’huile, le lait et les oignons »

VOTRE RÉACTION?

#WakhSaKhalatt

https://teledakar.net/assets/images/user-avatar-s.jpg

0 comment

Write the first comment for this!