menu
Le doyen des juges a renvoyé mercredi le dossier supposé de viol opposant Adji Sarr à Ousmane Sonko devant la chambre criminelle.
Procès Sweet Beauty : Ousmane Sonko face à la presse ce jeudi
156
vues

Ousmane Sonko, 48 ans, placé sous contrôle judiciaire en mars 2021, et Ndeye Khady Ndiaye, propriétaire du salon Sweet Beauty, où le supposé viol a eu lieu, sont renvoyés devant la Chambre criminelle.

C’est la décision finale ou l’intime conviction du magistrat-instructeur, Oumar Maham Diallo. Pour M. Sonko, qui a toujours nié les faits reprochés, ce dossier est un complot orchestré par le président Macky Sall et ses proches, dont l’ancien procureur de la république.

En attendant la date du procès, qui sera fixée, dit-on, par le parquet, M. Sonko, le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2024, inculpé de viol et menaces de mort, qui espérait un non-lieu total par rapport à ces « faits inexistants », fera une déclaration de presse aujourd’hui, à 11h, au siège de son parti.

Par ailleurs, dans l’avis envoyé, hier mercredi, aux avocats concernés par ledit dossier, Ndeye Khady Ndiaye est « inculpée » de viol et menaces de mort », en lieu et place des chefs d’inculpations, « incitation à la débauche et complicité de viol ». Sans doute des erreurs…?

VOTRE RÉACTION?

#WakhSaKhalatt

https://teledakar.net/assets/images/user-avatar-s.jpg

0 comment

Write the first comment for this!