menu
L'exploit du Maroc, qui a éliminé le Portugal pour devenir le premier pays arabe et africain dans le dernier carré d'une Coupe du monde, laisse rêveurs les supporters. Pour ses fans, les Lions de l'Atlas sont devenus les porte-drapeaux de l'Afrique, du monde arabe et de tous les outsiders de la planète football. Reportage.
L'Afrique unie pour le Maroc | Coupe du Monde 2022

Le Qatar est rouge de bonheur. Dans le Souq Waqif du centre de Doha, 24 heures sont déjà passées depuis la performance du Maroc face au Portugal qui a couronné les Lions de l'Atlas comme la première équipe africaine à rallier les demi-finales de Coupe du monde. Alors que les visiteurs commencent à affluer dans ce centre névralgique de la ville pour profiter d'une des rares soirées sans match du Mondial-2022, il n'y a qu'un seul vrai sujet de conversation : les performances marocaines et la demi-finale contre la France. "C'est exceptionnel. C'est une première pour le Maroc et pour le monde arabe. En fait, je n'ai pas encore les mots. Il y a trop d'émotions", explique une supportrice marocaine encore sous le choc. Le Maroc réalise un parcours exemplaire. La 22e nation au classement a su déjouer tous les pronostics tout au long du tournoi. D'abord dans le groupe E, qualifié de groupe de la mort, où elle a tenu la dragée haute au Canada et aux vice-champions du monde croates avant de mater la Belgique. Puis il y a eu les exploits contre l'Espagne (0-0, t.a.b.0-3) et le Portugal (1-0)

"On va gagner cette Coupe du monde" "On est en demi-finale et c'est comme si c'était normal", savoure Amine, venu de Montréal, au Canada, pour le quart de finale. "Maintenant, on cherche des billets pour la demi-finale !" "On va gagner cette Coupe du monde parce que nos joueurs jouent super bien", jubile Sarah, 38 ans, professeure de crossfit à Agadir. "Walid Regragui, il est magnifique et avec notre 'Tête d'avocat' on va gagner."

La demi-finale sera la première confrontation officielle de ce mondial entre les Bleus et les Lions de l'Atlas, la sixième rencontre en tout avec un bilan favorable aux Bleus : trois victoires, un match nul et un autre gagné par le Maroc aux tirs au but (1998). Le match aura surtout une portée particulière au vue de l'histoire commune tissée entre les deux pays, entre colonisation et immigration.

"C'est comme entre le père et la mère" Ce sentiment unique, c'est Ahmed et Youssef qui le résument le mieux :"On est Marocains de cœur, de sang mais on est nés en France", explique Ahmed, juriste à Miami. "C'est comme entre le père et la mère, normalement on ne peut pas choisir. Mais la France a déjà remporté deux coupes du monde : Allez le Maroc ! Quand on sera à deux Coupes partout, là on encouragera à 50/50", complète Youssef, 38 ans et médecin à Grenoble.

" On a toujours été pour la France, 1998, 2006, Mais là c'est la première fois du Maroc. On va ramener la Coupe à la maison. Vive le Maroc et vive la France et que le meilleur gagne !", reprend son ami.

VOTRE RÉACTION?

#WakhSaKhalatt

https://teledakar.net/assets/images/user-avatar-s.jpg

0 comment

Write the first comment for this!